Bonjour, je vous retrouve aujourd'hui pour vous présenter les livres que j'ai lu en février. Il y en a trois, qui sont les suivants :

NIBUR

"L'ordre du domaine unique 1 - Le peigne noir de Nibur" de

Alix d'Angalie aux Editions du Monde Premier.

Résumé éditeur : Déterminée à éclaircir le mystère de ses origines, Aza franchit une invisible Barrière séparant deux mondes qui jadis ne faisaient qu’un. Elle découvre ainsi un territoire depuis longtemps oublié, peuplé par l’un des derniers clans du peuple Fær.

Devant sa témérité, les fæs décident de l’envoyer courir après un objet légendaire : le Peigne noir de Nibur. Renfermant une magie puissante, il devrait permettre à la Barrière de ne pas disparaître, préservant les terres dissimulées de la folie qui sévit de l’autre côté. Car des milliers d’années après le tragique naufrage de la princesse Nibur, le monde à son tour s’apprête à sombrer vers le néant.

 

Une chasse au trésor aux allures de course contre la montre va alors débuter.

 

Mais Aza réveille ainsi ses vieux ennemis…

Mon avis : C’est le troisième livre que j’ai le bonheur de lire qui a été écrit par l’auteur Alix d’Angalie, et comme les deux fois précédentes je n’ai pas été déçue de parcourir ce roman fantasy. La plume d’Alix est juste incroyablement maîtrisée, étoffée, cultivée, et sans le vouloir j’ai été complétement captivé par les aventures d’Aza et de ses amis humains et fæs.

Alix a crée un univers « enclavé » caché des yeux des humains où vivent des êtres magiques, et inimaginables… Le lecteur fait la connaissance d’Aza (dans notre monde) qui est à la recherche de ses origines, mais ce qu’elle va découvrir est au-delà de ses espérances. Dans un monde dangereux où tous les codes sont différents des siens Aza va devoir se rendre à l’évidence et accepter Qui elle est.

 

Le seul point « négatif » de l’histoire est la présence d’un grand nombre de personnages avec des prénoms difficiles à lire et parfois à retenir, qui m’ont parfois un peu perdu dans ma lecture, mais en même temps ils ont tous une utilité dans l’histoire.

 

Si vous aimez la fantasy, les mondes cachés et magiques, alors « Le peigne noir de Nibur » doit rejoindre votre bibliothèque !

________________________________________

 

 

médecine

"L'exercice de la médecine" de Laurent Seksik aux Editions J'ai lu.

Résumé éditeur: Léna Kotev est cancérologue à Paris. Dans sa famille, on est médecin de génération en génération : Pavel Alexandrovitch exerçait dans la Russie tsariste, Mendel fut professeur dans le Berlin des années 1920, Natalia fut victime, sous Staline, de l’’affaire du Complot des Blouses blanches. Loin des combats de ses glorieux aïeux, Léna rêve de se soustraire à la légende familiale. Mais peut-on échapper à son destin ? Inscrits dans une mythologie qui les dépasse, les Kotev ont vocation à donner un sens à l’’Histoire autant qu’’à toute vie sauvée.

Mon avis: C’est le premier livre que je découvre de Laurent Seksik et je n’ai pas été déçue. La plume de l’auteur est très agréable à lire, malgré l’histoire relativement triste d’une famille, sur plusieurs générations, les Kotev, de médecins juifs.
Durant près d’un siècle ces personnes subissent de grands malheurs, liés à leur religion juive. Des pogroms, des assassinats rythment l’histoire de cette famille.
Le texte alterne les chapitres en développant tantôt la vie de Lena en 2015 à Paris, cancérologue ; tantôt la vie de son arrière-grand-père Pavel vivant en Russie en 1904, puis son grand-père vivant en Allemagne durant l’avant seconde Guerre Mondiale puis à Nice, et enfin son père, Tobias à Paris. Une famille de déracinés, obligée de fuir la barbarie à maintes reprises.

Un roman qui évoque des temps difficiles de l’Histoire, et qui permet de ne pas oublier.

________________________________________

 

 

flamant

"L'année du flamant rose" de Anne de Kinkelin aux Editions Charleston.

Résumé éditeur: Louise, Ethel, Caroline. Trois amies, joyeuses mais solitaires, partagent tout, leurs peines et leurs bonheurs, leur passion aussi pour les belles choses. Toutes trois sont des créatrices, des faiseuses de rêves, dans leurs ateliers qui se font face dans un passage parisien. Louise, joaillière, crée des bijoux qui réjouissent le cœur et les yeux. Ethel, corsetière, réveille les sentiments et les sens des amoureuses éperdues (et des autres). Caroline, relieuse, redonne vie aux livres anciens, tout en rêvant la sienne. Toutes trois, passionnées, sont amoureuses de l’amour, mais celui-ci leur semble inatteignable… Le jour où Louise s’entiche d’un flamant rose empaillé, superbe et quelque peu étrange, qu’elle installe dans son atelier, son regard sur la vie semble changer. Après sa rupture, elle est face à un défi : se relever, tenir debout, comme le flamant sur une patte, pour sa petite fille, Rose, malgré sa fragilité et les obstacles.
Cette année, les trois femmes sauront-elles trouver la force de se reconstruire ?

Mon avis : ce court roman est le premier ouvrage de Anne de Kinkelin et il est plutôt bien réussi. Le lecteur fait la connaissance de Louise, maman de Rose et joaillière, ainsi que de ses deux amies Ethel qui est corsetière et Caroline relieuse. Ces trois femmes ont des vies, chacune à leur façon, particulière. Elles font face aux déceptions sentimentales et aux belles rencontres.

Elles exercent des métiers d’art, qui sont bien décrit par l’auteur et donne envie d’en savoir plus sur ces professions parfois méconnues.

 

Et puis, elles sont très amies et partagent leurs rires et leurs peines, mais l’amitié est parfois fragile ou difficile à maintenir… comme parfois un peu l’amour.

 

Un joli roman à lire afin de passer un agréable moment.

 


Et voilà quelques idées de lectures qui vous feront passer d'agréables moments. Si vous connaissez ou avez déjà lu un de ces livres n'hésitez pas à laisser un commentaire. Rendez-vous le 1er avril ;-)

Audrey